Le parc national du Tsavo

Le parc national du Tsavo ne fait pas ombre à la réputation du Kenya de posséder une biodiversité extrêmement riche. Cette richesse est reconnue et entretenue à travers l’instauration de certains parcs et réserves nationaux dont celui du Tsavo, qui tire son nom de la rivière éponyme le traversant d’est en ouest.

L’histoire du Parc National de Tsavo

Le parc national de Tsavo, consacré comme tel en 1948, est avec ses 20 812 km2 de superficie, l’un des plus anciens, mais également l’un des plus vastes parcs d’Afrique. Divisé en deux parties, le Tsavo Est et Ouest , ce parc concentre en un même lieu une multitude de paysages allants des collines de Chyulu et de Taïta revêtant leur manteau bleu et ocre au couché du soleil aux plaines semi arides grises ou vertes blanches selon la  période de l’année en passant par les savanes arborées d’acacias et les rivières ceintes de palmiers.

Le Tsavo-Est représente, malgré la présence de la rivière Athi et de la rivière Galana, la plus aride des deux. Ses paysages époustouflant et très bien conservés ont d’ailleurs servi de décor à la guerre du feu de Jean Jacques Annaud. Elle abrite en effet le plateau Yatta, la plus longue coulée de lave au monde avec ses 290km2   de superficie, ainsi que les chutes de Lugard et leur rapides qui se trouvent sur la rivière Galana. Le parc de Tsavo Ouest est, plus humide et plus accidenté, avec ses nombreux pics volcaniques, que son homologue de l’Est. Il abrite le lac Jipe le Mzima Springs, ainsi que des marrais. Offrant une vue imprenable sur le mont Kilimandjaro, ce parc vous offre une communion avec la nature dans un des endroits les plus sauvages du Kenya.

La faune du Parc de Tsavo

Le parc Tsavo, est l’un des plus grands bastions de la biodiversité animale. On y trouve en effet de nombreuses espèces. Les big five notamment y sont présents. D’autres mammifères comme les guibs, les bubales, les élans, les gerenuks, les gazelles, les babouins jaunes, les chauves souris, des mangoustes naines, des mongoose égyptiennes, les rats géants, les loutres à joues blancs, les ratels,  les chacals et les hyènes entre autres y habitent.  De plus, plus de 500 espèces d’oiseaux peuvent être observés dans ce parc. L’une des espèces les plus remarquable, et ce à plus d’un titre est l’autruche, le plus gros oiseau du monde.

Outre la faune et la flore, le parc national de Tsavo recèle aussi de trésors archéologiques. En effet, des sites archéologiques remontant à la période de l’âge de la pierre se nichent dans les alentours de la rivière Galana.

Le parc de Tsavo est l’un des plus appréciés par les touristes car en plus de la richesse dont il recèle, il très facile d’accès. Le Tsavo Est comme le Tsavo Ouest fontt partie, sans aucun doute, des hauts lieux du tourisme au Kenya.