Le parc national Amboseli

Niché au cœur le l’Afrique de l’est, le Kenya est l’une des destinations privilégiée des touristes pour réaliser un Safari. Le parc national Amboseli est l’une des nombreuses réserves naturelles (il y en a environ 50) qui ont fait la renommé du Kenya, grâce à  une exceptionnelle profusion d’espèces aussi bien animale que végétales.

Histoire du parc national Amboseli

Ce parc situé dans la province  de la Rift Valley couvre une superficie de 39 206 hectares s’étendant au pied du mont Kilimandjaro. Semi-aride la plupart du temps, le parc Amboseli se couvre de son manteau vert dès les premières pluies. Heureusement, même au plus fort de sécheresse, le Kilimandjaro grâce à la fonte de ses glaces régule le climat, rendant le parc habitable pour ses occupants. Cela est bien utile puisque la rivière Amboseli qui traverse le parc se tarie lorsque la sécheresse est tenace. Le lac du Pléistocène qui s’étendait jadis dans le parc s’est hélas asséché ne laissant derrière lui que des marrais, dont les occupants du parc semble heureusement se contenter.

La faune du parc national Amboseli

Les éléphants et les hippopotames se plaisent particulièrement dans les marrais du parc Amboseli. Ce dernier est en effet l’un des rares lieux où ces pachydermes peuvent être observés en très grand nombre et de très près. Il offre également, grâce à sa végétation presque inexistante le luxe de pouvoir contempler aisément les animaux qu’il abrite.  On peu en effet observer dans le parc national Amboseli des buffles, des impalas, des gerenuks, des girafes, des éléphants, des buffles, des lions, des gnous, des zèbres de Burchel, des guépards, des zèbres, des hyènes, ainsi que de nombreux autres espèces. Le parc Amboseli est, en outre, un paradis pour les ornithologues. En grande partie grâce à ses marais, le parc abrite plus de 400 espèces d’oiseaux parmi lesquelles 47 de rapaces.

Les visiteurs du par national Amboseli auront en outre le privilège de pouvoir visiter les communautés massaï, peuples de pasteur qui continue de perpétrer leur traditions ancestrales en faisant paître leur troupeaux sur la terre de leurs ancêtres. Ce peuple, l’un des rares encore authentique a en effet  réussi l’exploit de conserver le même mode de vie depuis des générations et ce, dans tous les domaines.

En visite dans ce parc, les touristes pourront s’adonner à plusieurs activités comme le camping, le safari, sans oublier qu’ils pourront avoir un excellent panorama en observant le parc depuis l’observatoire Hill.